Douleur et implants dentaires Paris 16 ème

Après la pose d’un implant dentaire, les suites opératoires (gêne, hématome, douleur éventuelle) sont bien maîtrisées et prises en charge de manière adaptée à chaque patient .

Quelles sont les suites opératoires classiques après la pose d’implants dentaires chez Clinadent Paris 16 ème ?

Après la mise en place d’implants, diverses réactions peuvent apparaître :

  •  Une douleur : elle dépend principalement de l’importance de la chirurgie, c’est-à-dire du nombre d’implants posés dans la séance ainsi que la durée de l’intervention.

Par ailleurs, la douleur post- opératoire est très variable d’un patient à l’autre. De façon générale, pour la mise en place de 1 ou 2 implants, la douleur est nulle ou faible. Pour des interventions plus importantes, une gêne supplémentaire est à prévoir pendant quelques jours.

  •  Un œdème : il s’agit d’un gonflement de la gencive et de la joue lié à la réaction inflammatoire qui suit toute intervention chirurgicale. Il est souvent présent de façon très légère. Dans certains cas, il peut s’avérer plus important. Une médication à base de corticoïde aide à réduire cet œdème. La pose de glace juste après la chirurgie est permet d’atténuer fortement la douleur et l’installation d’un œdème.
  •  Un hématome : il est dû à un saignement interne qui persiste de façon transitoire après l’intervention et survient occasionnellement. Lorsqu’il est étendu, il peut paraître impressionnant mais il est rarement inquiétant. En général il se résorbe en 3-4jours.

Lorsque ces suites opératoires vous semblent supérieures aux prévisions de votre chirurgien-dentiste, n’hésitez pas à le lui signaler rapidement afin de détecter une éventuelle complication.

Gestion du stress et de la douleur

Le stress et la douleur liés à une pose d’implant dentaire peuvent être prévenus et traités de façon efficace grâce à une prescription bien adaptée en adéquation avec votre état de santé et avec l’importance de l’intervention prévue.

Nos conseils

  •  Suivez bien les prescriptions données et n’attendez pas les signes de douleur pour commencer le traitement.
  •  Si vous ne supportez pas les médicaments prescrits ou s’ils ne vous semblent pas assez efficaces, nous modifierons le traitement.